Noun-Mai 2019


quand l’orient renoue avec lui-même

Nous, les Libanais, nous avons toujours regardé vers l’Occident. Oubliant souvent l’Orient, nous le remémorant parfois. Nous

avons lorgné la culture, la nourriture, le style occidentaux. Nous nous efforçons de parler le français et l’anglais. Et pourtant.

Pourtant notre pays est un des plus beaux du monde. Notre région est une des plus riches du globe. Ailleurs, l’Orient a le vent en poupe. La

cuisine libanaise (re)fait un boom, le maquillage libanais explose sur les réseaux sociaux, le Liban est à nouveau visité par les étrangers et la

mode s’imprègne de plus en plus de notre style vestimentaire.

Ce numéro de Noun est entièrement consacré à l’Orient et au Liban. À leur musique, leur cinéma, leurs vêtements. La mode se décline

à l’orientale dans notre timeline et dans notre shoot. Le cinéma fait son anthologie égypto-libanaise. La musique également. Gabriel Yared et

Yasmina Joumblatt se confient, Hussein Bazaza parle de ses créations, le falamenk se raconte, Mohammed Hojeij se dévoile, le marc de café laisse

ses traces, la danse orientale s’explique, les régions libanaises offrent leurs trésors dans une belle carte postale, les plats libanais traditionnels

se goûtent, les yeux se maquillent de khôl, les Libanais parlent des mythes et des tabous de la sexualité au Liban.

L’Orient n’est pas une mode. L’Orient et le Liban… c’est nous.


Download PDF